• Ouh..

    Raaah...le bad hier ! Moi, qui ne voulais pas ramer...et bah c'est réussi ! Bah allé Manon, tu vas aller barrer tiens ! Vous saviez que hier matin il pleuvait ? Et ben moi, j'avais oublié voyez vous . Ouais c'est ça, marrez-vous mais j'vous assure que si vous aviez été à ma place, votre sourir se serait vite fait la malle ! Ui donc je disais, j'ai barré . Imaginez, une p'tite tête sortant du bout d'un bateau, avec une capuche ( pas le bateau ! ) et bien...c'était moi ! J'ai bien de la chance de ne pas être tombée malade ( j'allais dire " tomber amoureuse " ... o_O' ), suis solide moi ! ^^  J'en ai marre...sport de con ! Vivement que j'arrête :) Je pourrais glander le mercredi après-midi, mes mardi et jeudi soir seront libres comme l'air ( drôle de métaphore...pas très appropriée peut-être mais je m'en fiche ), samedi après-midi re-glandage et le samedi soir, c'est la fête car pas d'entrainements le lendemain matin...si c'est pas beau ça ? Quel rameur n'en rêve pas ? Moi, moi, moi ! Mais merde...allé Martin, tu sors stp ! ^^ Mais vous inquiétez pas, certains changements vont bientôt s'opérer...normalement . Bon allé...j'en ai marre de parler de ça, surtout ça n'en interesse pas beaucoup, et je les comprends certainement . L'aviron, on s'en bat la race ^^ Passons .

    Tiens hier soir, j'ai découvert un site ( c'est le lien tout en bas de l'article d'en-dessous ) très " zen " . ça parle de l'esprit, étudier notre mental, le chemin, relaxation et bla bla bla...le boudhisme est à l'honneur, si j'ai bien compris . ça fait un peu secte leur site quand même . En fait, l'autre fois, Nico m'a parlé d'une pub de Free Hugs . J'ai donc vu ensuite, cette pub à la télé . Puis je l'ai trouvé sympa, vous savez, les personnes qui se baladent dans la rue avec une pancarte " FREE HUGS ", et tout le monde se fait des calins . 'Fin la pub est stylée donc voilà j'ai bien aimé et ça s'arrêtait là . Mais en fait, je ne le savais pas, mais Free Hugs, c'est un mouvement révolutionnaire ( comme le montre l'article précédent ) . C'est pour le sida . 'Fin tout ça pour dire que ça fait une semaine que j'ai " Free Hugs " en pseudo sur msn et que certaines personnes me prennent pour une révolutionnaire ^^ alors que pour moi, ça représentait juste le fait que je demande plein de calins à Nico o_O . Le principe est bien sympa, je testerais bien un jour dans la cours du lycée xD . On pourra dire que je suis une Huggeuse ^^ LA classe .

    C'est marrant comment on peut zaper certaines personnes à une vitesse...pffiou, incroyable . Tant mieux . En même temps, je dis ça mais je n'y arrive pas vraiment . Certaines personnes restent en vous, vous savez pas pourquoi et surtout, vous ne voulez pas ( enfin c'est ce qu'on veut se dire ) . Comme des personnes de la famille par exemple . Je ne veux pas me plaindre mais j'aimerai bien oublier moi, si c'est pas trop demandé ! Moi, je veux voir la vie en rose . Baaaah...j'aime pas le rose, peut-être qu'il veut se venger alors ( salaud ! ^^ ) . C'est quoi le bonheur ? C'est quand tout va bien dans votre vie ? Ou bien c'est quand on a le coeur qui bat pour quelqu'un et que même parfois, ça fait des guilis dans le ventre ? J'crois que j'ai pas la réponse... C'est marrant, parfois, vous rencontrez une personne, et sans que vous sachiez pourquoi, vous avez la certitude qu'il se passera un jour quelque chose avec cette même personne . Peu importe combien de temps après, ça n'est pas forcé d'arriver juste après, c'est juste une p'tite intuition de rien du tout mais qui en fait, changera votre vie un jour, grâce à cette personne . Et puis peut-être, que le bonheur vous tombera dessus, qui sait ?    Moi, on m'a mis sur cette terre sans me demander mon avis...c'est pas cool ! Egoïste va ! Et bien, si j'avais su, j'aurais pas venu ( raaah la guerre des boutons ^^ ) !   Voilà, en ce moment, beaucoup de personnes me disent que j'ai l'air heureuse, certaines me le reprochent . Qu'est-ce que je dois leur dire hein ? Que je les emmerde ou les aider à trouver une solution à leur malheur ? Autrement dit, est-ce que je dois penser à moi d'abord pour une fois que je suis bien, en profitant de mon bonheur ou bien dois-je me faire passer en second plan pour ne pas passer pour l'égoïste de service ? Mais suis-je vraiment heureuse ? Car écrir sur son blog comme ça, en général, c'est rien de bon . Beaucoup de questions ( connes sûrement ) . Mais ça fuse dans ma tête, j'me dis que tout peut basculer du jour au lendemain et là, c'est un allé aux enfers sans retour ( couic ) ou cela peut durer ou bien encore, cela peut se dégrader petit peu par petit peu sans vraiment sans rendre compte et en laissant faire donc,  pour une souffrance durable ? On pourrait appeler ça, un bonheur boiteux . Le genre de bonheur qui menace de s'éffondrer à tous moments ou qui risque ( comme un homme boiteux ) de se fatiguer à force de boiter, puis se casser la gueule pour de bon . Dans tous les cas, le bonheur ne dure pas .    Ya des gens, ils parlent, ils parlent ( comme moi là vous me direz ^^ ) tout le temps, vous avez bô leur dire qu'il vous est arriver une couille, ils vont juste demander ce qu'il s'est passé par curiosité ou par politesse et puis après, c'est reparti, ça cause, ça cause ( mais bien sûr, ça cause de lui, pas de vous bien sûr, rien à foutre de votre gueule ) . J'ai été une de ces personnes hier, j'en suis vraiment désolée, j'ai pas su écouter . Vous voyez, hier, j'me sentais tellement bien, je m'y plaisais dans mon bonheur moi, et si bien, que je n'ai pas su voir le malheur autour de moi . Pauvre fille va . C'est pathétique .

    Et pour parler de la photo de l'article, je vous présente mon bonheur, c'est lui .


  • Commentaires

    1
    thibault
    Mardi 20 Mars 2007 à 09:11
    .
    si tu ne veux pas zapper certaine personne c ke tu y tiens encore, alor toi la Free hugs fé le premier pas, et tu verras la vie en rose
    2
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 19:20
    heu
    heu...je c pas comment t'as interprété ce que j'ai écrit mais tu n'es pas concerné 'fin j'dis pas ça méchament, juste au cas où il y aurait un malentendu .
    3
    thibault
    Mardi 20 Mars 2007 à 19:41
    .
    je ne parle pa de moi, mais de la personne de ta famille ke tu cites souvent.
    4
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 19:48
    ^^
    Ok, j'avais peur que t'es mal compris. Comme tu connais la situation et ayait eu des nouvelles depuis, c'est impossible et c pas très préférable pour moi .
    5
    Mardi 20 Mars 2007 à 19:58
    san rapport ac larticle !
    Sourire figé sur des lèvres en haillons. Dans les yeux, un animal blessé, une bête apeurée, tapie dans l’ombre, qui crie à la mort. Dans les cheveux, des barrettes roses et jaunes, pour faire croire que la vie est belle, que les couleurs l’aiment et que sa pâleur est voulue, comme un style qui lui collerait à la peau. Seule dans la chambre, le masque craque et se déchire, sans qu’il y ait de témoin pour cette petite fin du monde, de son monde. Sanglots nerveux, à mi-chemin entre le rire et les larmes, qui secouent sans merci son frêle petit corps. Rien ne va plus… Tout s’effondre sur elle, les murs se resserrent, elle a mal à en hurler. Dans un brouillard muet de douleur, se lever, tituber contre la porte qui la repousse férocement. Toute la maison lui est hostile, le monde la hait, où donc est sa place ? Mal… Trop mal. Plus rien comprendre, avancer dans l’escalier qui tremble sous ses pas vacillants comme la démarche d’un alcoolique, mais ivre de quoi ? Ivre de tristesse, ivre de désespoir. Arriver dans l’entrée, les pieds nus contre le carrelage froid. Ne rien sentir, ne plus prêter d’attention à rien. Avancer dans la brume… Pénétrer dans la cuisine, où la lumière froide et blanche lui saute au visage. Lumière de morgue, aux reflets blafards sur les corps sans vie. Déchirement de toute son âme, hurler à s’en écarteler la gorge sans entendre ses propres cris. La maison vide les étouffe… Elle les étouffe toujours. Plus rien comprendre, plus rien comprendre… Juste mal. Juste haine. Juste détresse à en crever, crever là, dans la cuisine, avec ce couteau qui glisse tout seul dans sa main. Manche chaud et rassurant, lourd entre les doigts. Lame éblouissante de promesses. Les yeux écarquillés, comme hypnotisée, se taire. Image effrayante et attirante… Le couteau qui plonge dans le ventre, traversant les chairs avec une facilité empreinte de douceur, faisant naître la fontaine pourpre, brûlante, dans laquelle tout s’éteindra. A jamais. Plus mal, plus rien. Pourquoi pas ? Le regard exorbité, lever l’arme blanche, lentement… Puis lueur de compréhension sur le visage où le mascara s'étale en rivières noircies. Ouvrir la bouche sur un cri d’horreur, le corps proteste, pas mourir, non, pas mourir. Lâcher le couteau - promesse qui tombe au sol. Bruit. Qui résonne à ses oreilles comme une claque, une gifle sur ses joues diaphanes. Larmes de nouveau. Elles coulent d’abord sans bruit dans une rigole de désarroi, puis les gémissements viennent, terrifiés. Elle ne veut pas, elle ne veut pas mourir. Elle ne peut pas, elle ne peut pas vivre. Ramasser le couteau avec des gestes d’automate, refermer ce tiroir qu’elle a ouvert sans s’en rendre compte, car elle savait ce qu’elle cherchait, oui, elle le savait. Remonter dans sa chambre, toujours ces larmes, peur de tout. Surtout d’elle-même. On tient davantage à la vie lorsque, cent dix-sept fois par jour, l’envie de mourir nous saisit. bon allé ct la moral du soir..^^ ! sa sen pa le rose certe mé bon..! jtm chamo !
    6
    thibault
    Mardi 20 Mars 2007 à 20:01
    .
    je ne vois pa pourquoi, tu n es sure de rien
    7
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 20:28
    ...
    Si, sûre de tout .
    8
    **
    Mardi 20 Mars 2007 à 20:42
    .
    pa bon les intermediaires... qui ne tente rien na rien
    9
    .
    Mardi 20 Mars 2007 à 20:47
    ...
    apres tout c ta vie, dommage ..
    10
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 21:38
    ouep
    C'est cool, au moins sur ce point-là on est d'accord, c'est ma vie .
    11
    .
    Mardi 20 Mars 2007 à 21:40
    ...
    tu ne changeras jame
    12
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 21:43
    mdr
    Oh allé arrête ^^ c pas méchant ce que je dis mais bon voilà, c'est ma vie, on s'en fout et puis voilà
    13
    ...
    Mardi 20 Mars 2007 à 21:48
    .
    ta raison on s en fou, mé tu le regretteras un jour
    14
    Manon
    Mardi 20 Mars 2007 à 22:57
    ouep
    Ouais enfin à la base, c lui qui ne veut plus me voir dc bon, j'attends que ça se tasse .
    15
    elise
    Mercredi 28 Mars 2007 à 11:41
    un peu hoors sujet
    moi jvoulai te dire manon ke bn cest ta vi ok remarke on a chacun la notre et on a pa le droit de privé eles gens de la leur!!!! tout a fai a par jme suis permi de prendre le lon texte sur le suicide ... jlai mi sur mon blog. dc jvoulia dire merci a celui ou celle ki la ecrit... bisousss
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :